Powered by Invision Power Board


Forum Rules Bienvenue dans le Centre culturel

Les différentes salles abritent plutôt les présentations et critiques tandis que l'espace central du Centre culturel accueille diverses discussions sur tout objet que vous considérez comme culturel.

Pages : 1 2 | Première | Précédente ( Aller vers premier message non lu ) Reply to this topicStart new topicStart Poll

> La manette et la plume, un projet pour occuper notre été !
Reven Niaga
Écrit le : Mercredi 21 Juillet 2010 à 10h09


Pirate silvite
Group Icon

Groupe : Citoyennes
Messages : 1 285
Membre n° : 222
Inscrit le : 23/07/2003




Comme pas mal de monde me semble-t-il, j'avais bien aimé les premiers volumes du manga. Ca commençait bien, les personnages étaient sympathiques, c'était marrant, mais ça tourne relativement au cliché et au chiant à possible par la suite. Alors peut-être que j'ai dépassé ma phase shonen depuis longtemps ce qui fait que j'ai du mal à accrocher, mais voilà : Naruto me donne l'impression de voir encore et encore la même chose, seulement qu'on a pas de chevaliers, pas de Sangoku et compagnie, mais des ninjas. On rechauffe le même plat qui plait à tout le monde on ajoute des ninjas et c'bon.
PMUsers WebsiteICQAOLYahoo
Top
Eternien
Écrit le : Jeudi 22 Juillet 2010 à 22h27


QRIZ en thème
Group Icon

Groupe : Modérateurs
Messages : 2 319
Membre n° : 121
Inscrit le : 15/06/2003




Le problème avec Naruto c'est que ça traine parfois trop en longueur.

Après un début sympathique mais sans plus, un gros ennuis s'installe lors de la poursuite sans fin de Orochimaru, j'ai même penser à un moment que ce serait lui le "boss final" parce que ça commençait vraiment à trainer trop en longueur alors que ce n'était que le deuxième big bad guy que le héros rencontrait.

Je sais pas mais habituellement dans un shonen c'est plutôt une rencontre de 5 à 10 bad guy normaux avant l'affrontement d'un boss et au fur et à mesure gain de techniques/pouvoirs/autres jusqu'à l'inévitable alliance d'un ou plusieurs méchants avec les gentils pour l'affrontement final.

La on s'ennuie net, vient ensuite la période Shipudeen, je commence à lire et un bref regain d'intérêt s'installe en moi, Naruto le bouffon de service a gagné en maturité et en puissance, je me dis que c'est good.

Mais voila durant la période Akatsuki, l'auteur refait la même erreur, il traine l'histoire trop en longueur, puis encore une fois sur la fin regain d'intérêt.

Le village se fait détruire, beaucoup de personnages clés se font trucider et le combat entre Pain et Naruto me fait dire qu'on approche la fin du mangas (enfin)

Et bien non, rebellote, on se retrouve avec une nouvel arc qui à l'air pas mal vus le début mais connaissant les mauvaises manies de l'auteur, j'ai l'impression qu'encore une fois cela vas durer trop longtemps.

Et puis bon le fil rouge du mangas (retrouver Sasuké et le ramener de gré ou de force à de meilleurs sentiments) ça devient lassant.

Franchement si Naruto et consort n'ont pas compris depuis le temps que pour leurs potes c'est mort et qu'il est du coté obscur et qu'il y a pas moyen de changé ça, alors la bêtise des héros de shonen est tombé bien bas.

En bref, un mangas très irrégulier, avec du bon comme du mauvais, juste un conseil à l'auteur, RACCOURCIS.
PM
Top
kamixave ®
Écrit le : Jeudi 05 Août 2010 à 13h37


Détenteur d'une trousse Hamtaro
Group Icon

Groupe : Citoyens
Messages : 1 350
Membre n° : 239
Inscrit le : 29/07/2003




Et bien, la plupart des commentaires jusqu'à présent sont plutôt acides ; je vais donc jouer le rôle du sucre dans une souple au poivre !


Pas d'explosions, pas de tigres....

De mon côté, je regarde l'anim depuis un bon bout de temps maintenant (et je n'ai pas touché au manga). J'ai vu les 120-et-quelques premiers épisodes de Naruto, c'est-à-dire ceux qui sont rattachés au manga, les épisodes suivants labéilisés Naruto (à partir du cent-vingt-truc) n'ayant été faits qu'en attendant que le mangaka avance dans la trame principale. Viennent ensuite les Shippuden, qui reprennent l'histoire originale là où elle en était restée. Je suis à l'épisode 80, une 100aine d'autres ayant déjà vu le jour.

Comme dit, les défauts de Naruto sont nombreux : les personnages constituant le coeur du manga (Naruto, Sasuke et Sakura) ne sont pas exceptionnels – problème amplifié par les doublages français, qui rendent Naruto insupportable.
Surtout, ça traîne terriblement en longueur, subissant par là le "syndrome Dragon Ball Z" (appelé aussi "1 épisode de captain Tsubasa est nécessaire pour parcourir la moitié du terrain"). Ce problème vient principalement du fait que Naruto est publié de manière hebdomadaire dans le magazine Shonen Jump quasiment sans discontinuité depuis 1999.
La conséquence principale est que auteur doit être épuisé, et a à peine le temps de trouver de l'inspiration, ce qui l'oblige à ré-utiliser les recettes de base des shonen de manière éhontée pour allonger sa sauce, et à nous perdre sous une masse de sous-hisoires ayant peu d'intérêt.
Du point de vue de l'anime, malgré la publication hebdomadaire de planches, les équipes n'ont pas de quoi faire d'intenses épisodes de 20 minutes, et sont du coup amenés à rallonger la sauce déjà bien allongée pour coller au rythme de publication. Ce qui rend l'anime sans doute encore plus "lent" que le manga lui-même.



...mais des NINJAS

On se croirait presque dans un mauvais épisode d'Amour, gloire et beauté. Le succès sourit à cette série, belle sous les feux des projecteurs, mais qui serait en réalité mais sans talent, sans force ; un simple coup de vent ne risque-t-il pas de faire tourner sa chance, la poussant à passer du podium aux abysses de la Naphtaline ?

Et bien je dis, j'affirme que NON.

Non, parce que je trouve en son coeur une petite rareté, un petit plaisir qui se renouvelle au fil des épisodes. A savoir des personnages profonds, complets, parfois complexes, et cohérents dans leur personnalité.
En fait, une de mes principales sources de d'intérêt pour Naruto, c'est de découvrir au fur et à mesure la psychologie des personnages, l'histoire qui a été la leur, et deviner leur penser par ce qu'on nous en laisse entrevoir.
Lorsque leur techniques sont en adéquation complète avec leur personne, on aboutit parfois à quelque chose que je trouve incroyable et touchant. Gaara, Kimimaro, Sasori, pour n'en prendre que trois sans exhaustivité (enfin si, Sasori m'a vraiment marqué, c'est un personnage sublime ; on peut le croiser dans les 30 premiers Shippuden, surtout à partir du 20 je crois).

C'est d'ailleurs cette profondeur qui distingue, à mon sens, les lenteurs de Naruto des lenteurs de DBZ. Si un épisode de DBZ est souvent composé à 90% de moments où il ne se passe rien de chez rien, dans Naruto, une grande partie des lenteurs servent à nous faire découvrir des traits caractéristiques des personnages, leurs origines. Certes, on a aussi très très souvent le droit à des Flashbacks minables et à des phases de combat à deux sous, mais malgré tout, j'arrive à passer outre ces mauvaises longueurs pour profiter de ce qui fait la réelle richesse de Naruto.


Voilà pour mon avis ! Mon post est déjà assez long, donc je ne vais pas insister sur les quelques perles des BO (et leur savante utilisation) ainsi que sur le design des personnages ; mais je n'en pense pas moins.

En résumé, Naruto est à mon sens un manga très imparfait, ce qui l'empêchera de trouver grâce face à ceux qui sont habitués à des séries beaucoup plus courtes et beaucoup moins pollulées de défauts ; ainsi qu'aux yeux de ceux qui n'apprécient pas le côté trop shonen, genre après tout très grand public (baaaah), et qui préfèrent les oeuvres plus intellectuelles.
C'est une démarche que je comprends tout à fait — on a pas le temps de tout faire. Mais quelque part, je crois que j'aurais manqué beaucoup de petites choses et de grands personnages si je ne m'y étais pas lancé avec persévérance. Et je suis donc content de l'avoir fait :)
PMYahoo
Top
Eölen
Écrit le : Jeudi 05 Août 2010 à 17h05


Fondateur pas dans la main
Group Icon

Groupe : Admin
Messages : 2 596
Membre n° : 15
Inscrit le : 03/01/2003




Non, je n'avais pas du tout oublié ce sujet...mais je pense que chacun y est allé de son avis. J'aurais bien aimé que SG participe, lui qui lit chaque semaine les derniers chapitres sortis, mais bon. que voulez-vous, c'est la dure loi de ce topic que de bondir du coq à l'âne sans rester bien longtemps dans la même basse-cour !

Cette discussion était intéressante car polémique, et je propose donc cette fois un film, en espérant que les avis soient aussi contrastés !
Le sujet nouveau est donc sur :

Image attachée

PMEmail PosterUsers Website
Top
Eternien
Écrit le : Jeudi 05 Août 2010 à 21h11


QRIZ en thème
Group Icon

Groupe : Modérateurs
Messages : 2 319
Membre n° : 121
Inscrit le : 15/06/2003




Je vois pas l'image mais "user posted image"
PM
Top
Asuka
Écrit le : Vendredi 06 Août 2010 à 04h59


Akaï Tsuki
Group Icon

Groupe : Citoyennes
Messages : 1 795
Membre n° : 44
Inscrit le : 07/03/2003




Avatar le film avec les Na'vi ou Le dernier maître de l'air alias Avatar en animé ?
PMEmail Poster
Top
Reven Niaga
Écrit le : Vendredi 06 Août 2010 à 18h49


Pirate silvite
Group Icon

Groupe : Citoyennes
Messages : 1 285
Membre n° : 222
Inscrit le : 23/07/2003




Vu l'image, le film de Cameron :D
Si non passer ce paragraphe.
Et si vous avez aimé Avatar aussi, car vous n'allez pas aimé ce qui suit.

Alors, mon avis, c'est que c'est la plus grande catastrophe cinématographique qui est sorti au cinéma depuis quelques année. C'est comme si Cameron nous riait à la figure "je me fous de votre gueule, et la plupart des personnes ne vont même pas le remarquer !" Nous avons un film graphiquement beau, mais ennuieux (trop de réalisme, tue le réalisme) des Na'vi aussi espressifs qu'un tas de cadavre (et quand on frime qu'on dépasse Gollum, on pense à l'expression du visage, et pas à la réalisation technique qui est EVIDEMMENt mieux vu que le film a été réalisé 10 ans après), un monde ennuieux aussi, pompé de partout, de grandes explosions et de l'action superflu et chiante. Et le peu de choses bien (la forêt pendant la nuit, ou le petit dragon volant) aurait pu être largement mieux si Cameron aurait essayé de faire une chose expressive plutôt que photoéraliste histoire qu'il y a une ambiance, une vraie, et pas un "on essaie mais on s'arrête au mlieu du chemin". Les personnages sont chiant, le héros est d'un stéréotype et d'une superficialité dérangeante.
Quand on frime qu'on a bossé 12 ans sur l'histoire et l'univers en attendant de la réaliser, misère quoi. A la place de Cameron, je me serais enterré par la suite.
Avatar aurait pu être chouette s'il aurait tourné l'histoire un peu différement (histoire d'avoir au moins la surprise de l'Avatar, le grand truc du film et la seule idée qui était bien et pas pompé, mais qu'on te balance à la première seconde du film.), et s'ils ne se seraient pas arrêté au milieu du chemin. Mais de nos jours, un truc à moitié fini, ça suffit pour que tout le monde proclame le "créateur" de génie pur et dur et inventeur d'un monde super original. Les Fanboy d'Avatar sont aussi chiants que ceux des FF.
Je tiens tout de même à féliciter les Concept Artist qui ont fait un joli boulot malgré tout qu'on ne voit pas assez, et les ordinateurs qui ont fait un boulot de malade.
PMUsers WebsiteICQAOLYahoo
Top
Crêpe
Écrit le : Samedi 07 Août 2010 à 13h18


Echo dans la pâte
Group Icon

Groupe : Citoyens
Messages : 2 912
Membre n° : 375
Inscrit le : 11/12/2003




Bon ben si c'est Avatar, le village des stroumpf, je vous dirige vers la critique Avatar, par un connar* :)

Maintenant la mienne :

Avatar, un film plein de promesse que Cameron aurait mit 10 ans à préparer. Et ben si c'est le cas, les graphistes et autres modeliseurs ont dût adorer leur budget de plusieurs millions de dollar... Car il faut l'avouer, Avatar est un très beau film. Ce n'est pas un bon film, mais c'est un très beau film. Après le scénario... si je veux regarder Pocahontas, je prend la version de Disney c'est plus simple. Sans entrer dans les détails du scénario, on a quand même droit à un classique du cinéma : "Les héros tombent amoureux alors qu'ils viennent de camps ennemis et ils luttent ensemble pour la liberté du peuple opprimé... Trahison, amour et morts sont au rendez vous".
Ensuite LA grande faille qui rend le scénario encore plus dérangeant : Je croyais que les "montagnes volantes" où se cachent les scientifiques bloquaient les ondes ? C'est pas des ondes qui relient l'Avatar à son "porteur" ? C'est pas avec des ondes radio qu'un scientifique prévient le beau marine tout héroïque que le grand méchant colonel (ou général ou je sais plus son grade) arrive avec ses troupes d'élites si fière de gaspiller autant de missiles sur le tronc de l'arbre alors que Jake Sully leur a dit où tirer pour que ce soit efficace ? Encore pire, ils sont bien venu avec un vaisseau mère non ? Il doit bien avoir de quoi tirer depuis l'espace sur l'arbre ? Non, à la place on converti un vaisseau civile en bombardier alors qu'on a un hangar plein de vrais bombardiers... Ne jamais faire confiance à l'escadron Mac Gyver, ils ont une grosse déformation professionnelle.

Je fais ma mauvaise langue en démontant ce film, mais j'avoue que malgré ça, j'ai passer un bon moment devant ce BEAU film et suit sorti avec le sourire. C'est après coup, quand j'ai analysé le scénario que je me suis dit qu'au final... seul les cheveux USB étaient sympa (Geek oblige) bien que totalement ridicules dans la logique (c'est vrai quoi... l'évolution serait tellement bien faite que tout le monde fonctionne avec la même licence ? Serieusement...)
PMEmail Poster
Top
Eternien
Écrit le : Mardi 10 Août 2010 à 15h33


QRIZ en thème
Group Icon

Groupe : Modérateurs
Messages : 2 319
Membre n° : 121
Inscrit le : 15/06/2003




En tant qu'extra terrestre ayant bourlingué à droite à gauche et en oblique, je ne peu qu'être contre ce film de propagande Na'vi.

Non les Na'vi ne sont pas ces gentils aliens peace and love façon amérindienne que l'ont voit dans le film, ce sont des brutes sanguinaire animiste dévorant les corps de leurs ennemis pour acquérir leurs forces.

Leurs monde n'est pas ce beau paradis que l'ont voit à l'écran, non Pandora est en fait une réserve naturelle dont les Na'vi ont pris le contrôle malgré les accord intergalactique signé à LeBuisson.

Le monde d'origine des Na'vi est la planète Zeukill, rocher dont le peu d'océans (seulement 10% de la planète) à été infesté par les conglomérats industriels, les usines de clonage et les camps de concentration (aussi appeler réserve de nourriture vivante)

Pour vous faire imaginer à quoi pourrait ressembler l'extérieur, ce serait une sorte de planète Terre ou les principes de l'écologie et de préservation des ressources, de la faune et de la flore n'aurait jamais été inventé.

Les deux principaux continent (des sortes de pangé) sont occupé au maximum par les villes (peu d'immeubles en hauteur par contre), les monuments aux constructions la plus imposante sont les arènes ou se déroule chaque jour des jeux sanglants et sans pitié.

Voila la vérité, les Na'vi sont donc en fait un peuple sanguinaire, industriel, aux croyances animiste, avec une culture tribal guerrière.

Ce film est juste une propagande pour faire croire aux humains qu'ils sont de gentils extra terrestre faibles et écolos.
C'est en général leur stratégie afin que le peuple viser par la propagande attaque les premiers, les Na'vi se retrouvent donc les mains libre ensuite pour envahir les agresseurs et les réduire en esclavage sous prétexte que c'était eux les victimes.
PM
Top
Asuka
Écrit le : Mercredi 01 Décembre 2010 à 04h42


Akaï Tsuki
Group Icon

Groupe : Citoyennes
Messages : 1 795
Membre n° : 44
Inscrit le : 07/03/2003




Je relance le sujet avec une nouvelle image.

Image attachée
PMEmail Poster
Top
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :

Topic OptionsPages : 1 2 | Première | Précédente Reply to this topicStart new topicStart Poll

 


Habillé par Shadowillusions

Sites de nos membres :
Le blog de Mortis Ghost Le site de la réécriture Avatar RPG Le site de Fauna Friends