Powered by Invision Power Board


  Reply to this topicStart new topicStart Poll

> [Série] Defiance, De la SF gentillette
Etpah
Écrit le : Mercredi 03 Septembre 2014 à 14h05


Gardien d'Orichalque
Group Icon

Groupe : Modérateurs
Messages : 986
Membre n° : 84
Inscrit le : 24/04/2003




J'ai depuis peu dans ma chaumière quelques blu-ray égarés sur la première saison d'une série de SF récente, Defiance.
Quelques années autrefois, les ET -appelés Votans ici- sont arrivés dans leurs vaisseaux. Et ont commencé à terraformer la Terre pour la rendre plus à leur goût. Oui, terraformer la Terre. C'est pas moi qui le dit, ce sont les personnages de la série qui parle de terraformation. Qu'est-ce que j'y peux moi ?

illustration
Nolan et sa fille adoptive.

La guerre s'en est donc ensuivie, parce que bon, on est déjà belliqueux avec notre voisin quand il essaye de planter sa haie un peu trop près de notre clôture, alors un terraformatage, faut pas déconner quand même.
On a gagné, peut-être. En tout cas ils ont perdu. Leurs vaisseaux en ruine orbitent autour de la terre ravagée, et chacun, humain comme Votan, cohabite comme il le peut avec son voisin forcé.
Mais bon, parce que ce serait pas sympa de montrer des lynchages, on se positionne quelques années plus tard, et les esprits se sont un peu, vaguement, calmés. On n'est pas meilleurs amis, mais on se tolère presque. Enfin, plus à certains endroits qu'à d'autres quand même. Et surtout les plus jeunes qui n'ont jamais connus autre chose. Mais on y reviendra.

cast
Une partie du cast


Voilà, le décor est posé, passons maintenant à ce qui fait vivre la série, les personnages, et Defiance.
Defiance, qu'est-ce que c'est ?
Defiance, c'est le nom donné à la ville minière qui s'est dressée au dessus des ruines de la ville de Saint-Louis. Aux États-Unis, pas en Alsace. Parce que bon, Saint-Louis en Alsace, c'est peut-être sympa, mais ça manque un peu de relief vraiment marquant, comme l'autre Saint-Louis peut en avoir avec son arche. Enfin, bref, en dehors de l'arche qui permet de reconnaître la ville en un regard, ça pourrait tout aussi bien se dérouler à Saint-Louis que ça changerait pas grand chose. Oui, le Saint-Louis en Alsace. Nous reviendrons sur les décors un peu plus loin quand je donnerais mon avis.

Scène de rue 1
Scène de rue


Defiance donc, ville minière, avec ses minorités et ses populations disparates, avec ses conflits internes... Defiance, une ville du Far West assez classique somme toute. Les asiatiques et autres pied tendre sont ici troqués contre une race votane ou une autre. Qui, nous dit-on, sont au nombre de huit. Il paraît. Nous n'en verrons vraiment que deux ou quatre.
Defiance toujours, de cette ville qui se dresse seule contre l'adversité, refusant les avances d'un gouvernement un peu trop intéressé par les richesses souterraines de la ville, et devant faire face aux attaques de pillards, voire des pires Votans qui soient.
Cette série nous propose donc de vivre les aléas de la vie de Defiance, en nous la présentant lentement, par couche, au travers l'arrivée d'un homme humain, ancien militaire reconverti dans la récupération de technologie votane, des débris tombant régulièrement des cieux. Il est accompagné de sa fille adoptive, Irath de son état. Suite à la faute à pas de chance, ils se retrouveront à occuper le poste du shérif. Parce que c'est quand même plus sympa que celui du boulanger.

La famille Tarr
La famille Tarr.


Et au final, c'est bien ce que je commence à vous dessiner qui illustre le mieux le problème. Intrigue politique, revirement de situation, scène du quotidien... Au final, rien ne nous surprend, rien n'est nouveau. Ce qui n'est pas toujours un mal, mais on ne retrouve pas non plus les autres éléments qui permettraient au plat de trouver toute sa saveur.
Rien n'est mauvais en soi, ni vraiment bon. Le premier épisode fait des efforts pour nous montrer un monde transformé par la terraformation, des créatures étranges peuplant les terres désolées, mais rien ne dure. On se retrouve vite enfermé dans la ville, où les effets sont bien plus diffus. Même lors des sorties en extérieur, vraiment peu de choses montrent que le monde a été transformé. On est vraiment devant une série de western basée autour d'une ville, avec quelques éléments de sf pour le décor.

Hopital
A l'hôpital


Concernant les personnages, certains sont attachants, mais cela tient plus à l'acteur le jouant qu'à des succès particuliers du scénario ou des dialogues. Je dois personnellement avouer être content de retrouver plusieurs acteurs de série dont tout le monde se contrefout mais que j'aime bien. En dehors de cela, pas de magie particulièrement puissante n'est à l'oeuvre. Nous avons le droit à chacun des rôles nécessaires et attendus. Un bordel tenu par une femme forte ? Check. Un truand cherchant à s'acheter du respect ? Check. Des jeunes amoureux de cultures différentes dont les parents ne peuvent s'encadrer ? Check. Et on pourrait continuer ainsi encore et encore pour chaque personnage apparaissant dans la série. Dommage, non ?

couple interespèce
Le couple adolescent


Alors au final, que dire de Defiance ? Eh bien... contrairement à ce que pourrait laisser penser ma critique jusque là, c'est une série honnête. Certes, on n'y voit que de l'éculé. Certes, la SF n'est qu'un habillage à une histoire de western (en même temps, western et SF combiné ? Ça marche plutôt bien comme mélange). Certes, les épisodes ne nous surprennent pas vraiment. Certes, c'est une série récente, donc une saison, ça ne veut rien dire. On finit sur un cliffhanger, aucune situation initiale n'a été résolue ou presque... Enfin bref.
Les épisodes sont agréables à regarder. La SF est présente, parfois. Il y a quelques promesses d'avenir plus radieux. Et il y a une histoire. En grande partie dite et redite, mais il se passe des choses, les relations se complexifient avec notre connaissance des participants, montrant un monde certes attendu, mais cohérent et changeant.

Combat dans la rue
Des décors moyens


Donc... si vous aimez la SF, les histoires basées autour d'une ville et de ses habitants, les westerns, et que vous avez quelques heures devant vous, je vous conseille de vous laisser tenter. Ce ne sera pas une révélation, mais vous passerez du bon temps.

PMUsers WebsiteICQAOLYahoo
Top
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :

Topic Options Reply to this topicStart new topicStart Poll

 


Habillé par Shadowillusions

Sites de nos membres :
Le blog de Mortis Ghost Le site de la réécriture Avatar RPG Le site de Fauna Friends